Communiqué de presse, 09 Juin 2020

En mars 2018, le Gouvernement lançait une concertation sur la refondation du contrat social avec les agents publics. Celle-ci devait moderniser le statut de la fonction publique.

Le 25 mai dernier, le 1er Ministre ouvrait le « Ségur » de la santé, nouvelle concertation dans la continuité de la stratégie « Ma Santé 2022 » pour, selon le 1er Ministre, déverrouiller un système hospitalier quelque peu bloqué.

Pour la CFTC, le constat arrive un peu tard. Mais peut-être est-il encore temps ? Il est regrettable d’avoir attendu la catastrophe sanitaire pour en prendre conscience. Nos métiers, et ce quel que soit notre secteur d’origine, se sont retrouvés en première ligne. Auprès du malade, de la personne âgée, du nourrisson, les personnels ont su faire face et servir le bien commun souvent au détriment de leur vie familiale.

Non, le système hospitalier n’est pas bloqué. Il est malade, les personnels souffrent.

Oui, Il faut donner à l’hôpital des moyens financiers supplémentaires. Mais ce n’est pas suffisant. Les personnels attendent aussi une meilleure écoute, une prise en compte au mieux des intérêts communs, de leurs attentes tant professionnelles (formation, …) que personnelles (congés, plannings,…). Les services logistiques, administratifs ou médico techniques attendent aussi une reconnaissance de leur complémentarité aux services de soins. Ils contribuent eux aussi d’une manière efficace au fonctionnement quotidien de nos Établissements de Santé. Nous l’avons constaté tout au long de ces 3 derniers mois.

La CFTC n’est pas invitée aux de travail du « Ségur de la santé », n’étant pas considérée comme représentative au sein de la Fonction Publique Hospitalière par le Ministère.

La CFTC, fidèle à ses valeurs, demeure attachée à un dialogue social de construction et regrette de ne pas pouvoir apporter toute son expertise et son regard lors de ces travaux qui à notre sens devraient aller bien au de-là du monde Hospitalier.

La CFTC soutient la refondation de notre système de santé et en appelle à la création d’un véritable service public de santé, incluant le médico-social, en coopération renforcée avec le secteur sanitaire et médico-social privé.

 

Préavis de grève

La Fédération CFTC Santé Sociaux vous informe d’un dépôt de préavis de grève nationale :

Du Lundi 15 Juin 2020 (19 heures) au  Mercredi 17 Juin 2020 (08 heures), couvrant l’ensemble des personnels et agents des secteurs public et privé relevant de notre Fédération CFTC Santé et Sociaux, conformément aux dispositions réglementaires en vigueur.

Nos revendications portent notamment sur :  

  • La revalorisation générale des carrières se traduisant par une augmentation salariale ;
  • Le recrutement immédiat de professionnel(le)s supplémentaires et la mise en place d’un plan de formation pluridisciplinaire ; 
  • La reconnaissance de la pénibilité de nos métiers ;
  • L’arrêt des fermetures de services, d’établissements et des réouvertures de lits, où cela est nécessaire ;
  • L’égalité d’accès, d’accueil et de prise en charge de qualité pour la population sur tout le territoire.

Nous demandons l’ouverture de véritables négociations sur l’ensemble de ces métiers participants à une reconnaissance de qualité. 

Vos Contacts : Patrick MERCIER, Frédéric Fischbach
  Téléphone Courriel
Patrick MERCIER 06.19.99.35.33 pmercier@cftc-santesociaux.fr
Frédéric FISCHBACH 06.62.06.63.45 ffischbach@cftc-santesociaux.fr

Pièces Jointes :