Les sages-femmes sont aujourd’hui fatiguées, écœurées, elles se sentent invisibles car constamment oubliées. Le mépris ressenti à l’issue du Ségur est la goutte d’eau qui fait déborder le vase.

La CFTC appelle l’ensemble des sages-femmes des secteurs publics et privés à se mobiliser ce 26 janvier devant les établissements et/ou les ARS afin de montrer leur détermination pour une véritable reconnaissance de la profession.

Reconnaître les sages-femmes à leur juste valeur, c’est permettre aux femmes d’être accompagnées et prises en charge correctement. Leur place stratégique dans la santé des femmes est systématiquement minimisée voir occultée, alors qu’elles jouent un rôle majeur dans la prévention pour les Femmes dès leur puberté et jusqu’à leur ménopause.

 

Leurs revendications :

  • Une révision des décrets de périnatalités, qui datent de 1998, pour des effectifs adaptés dans les maternités,
  • Une rémunération à la hauteur de leurs responsabilités et compétences, aussi bien pour le secteur public que pour le privé et les territoriales,
  • Un véritable statut médical,
  • La reconnaissance de la profession par les instances : stop aux oublis, halte au mépris !

 


Malgré les longues heures de travail, le manque de reconnaissance sociale et salariale, Sage-Femme reste l’un des plus beaux métiers au monde.

 

Pièces Jointes :

VOS CONTACTS CFTC :

Céline RIQUER, Sage-Femme
Tél. : 06 84 60 97 49 ♦ Courriel : criquer@gmail.com

Patrick MERCIER, Président
Tél. : 06.19.99.35.33 ♦ Courriel : pmercier@cftc-santesociaux.fr

Frédéric FISCHBACH, Secrétaire Général
Tél. : 06.62.06.63.45 ♦ Courriel : ffischbach@cftc-santesociaux.fr