La crise que notre secteur a rencontrée depuis 2019 n’était pas seulement sanitaire : elle était déjà sociale bien l’arrivée de la pandémie. Elle n’a fait que révéler combien notre milieu de la Santé était précarisé et comment nos métiers souffraient d’un manque de reconnaissance.

Malheureusement les applaudissements des Français ne se sont pas retranscrits parfaitement en réelle et totale revalorisation des métiers du soin et de l’accompagnement. En effet, les Ségur 1, Ségur 2 et Accord Laforcade n’ont toujours pas réussi comblé le fossé crée entre les revalorisations des personnels de « santé » travaillant dans le secteur public et ceux issus du privé non lucratif.

Il apparait indispensable de réaliser un point d’étape au sein de la convention collective CCN51. Afin que chaque salarié puisse connaitre si son établissement et son emploi sont couverts par un accord et pour quel montant.

Comme vous pourrez le constater, malgré l’accumulation des accords, les trous dans la raquette perdurent. Cela démontre combien notre mobilisation doit continuer afin de rappeler auprès de nos établissements et des pouvoirs publics que les Oubliés du Ségur n’ont pas encore fini de donner de la voix pour une réelle équité :

  • Tous les acteurs de la santé, du social, du médico-social et de l’aide à domicile ont participé à la lutte contre la Covid-19,
  • Tous les établissements doivent donc obtenir les mêmes revalorisations.

 

Focus sur les différents accords

Accès réservé aux adhérents ! Connectez-vous maintenant pour accéder au focus !

 

Mise à jour au 15 Octobre 2021