La Fédération CFTC Santé sociaux qui agit dans le domaine de la famille, a pris connaissance de la proposition de la FESP et de l’ADMR de mettre en place, pour les services à la personne, une subrogation permettant aux usagers un bénéfice immédiat du crédit d’impôt (paiement de 50% de moins sur la facture sans attendre le délai d’un an généré par le crédit d’impôt).

Cette proposition a reçu l’aval de la Fédération des banques qui prendrait en charge l’avance de ce crédit d’impôt. La CFTC soutient cette proposition qui aboutirait à la création selon les spécialistes de plus de 200 000 emplois dans le secteur. Mais la CFTC perçoit également dans cette mesure la possibilité pour tous les ménages de recourir aux services à la personne, y compris les ménages qui ne peuvent jusqu’à présent faire l’avance du crédit d’impôt.

La CFTC encourage toutes ces mesures qui améliorent la trésorerie des ménages, favorisent le développement de l’emploi dans ce secteur et contribuent également à lutter contre le travail dit «au noir».

La CFTC restera comme toujours vigilante pour que les retombées positives sur ces secteurs favorisent le passage à temps plein des salariés et améliorent leurs conditions de travail.

Communiqué de presse : 

Vos contacts CFTC
Jean-Marie FAURE
Tél. : 06 16 56 94 20
Courriel : jmfaure@cftc-santesociaux.fr 
Aline Mougenot
Tél. : 01 42 58 98 34
Courriel : amougenot@cftc-santesociaux.fr