Vous le savez, depuis quelques mois, nos collègues AS et AP qui faisaient valoir leurs droits à la retraite mais qui n’avaient pas fait toute leur carrière auprès des patients, ne bénéficiaient plus de la part de la CNRACL, d’un départ anticipé.

La réponse faite par la Ministre de la fonction publique semble débloquer cette situation insolite et inégalitaire.

La Fédération CFTC Santé-Sociaux qui a porté ce dossier auprès des ministères ne manquera pas de suivre l’évolution de ce dossier dans les semaines à venir.

logo_pdf

Courrier-Lebranchu-Retraite-AS_27_Fevrier_2015_CFTC-santesociaux