Cela fait plus de deux ans que la profession, libéraux et salariés unis, avec le soutien des étudiants, demande l’ouverture de négociations pour qu’il y ait enfin adéquation entre le niveau de rémunération et le niveau de qualification et de compétences dans la Fonction Publique.

Ce décalage, déjà présent lors de la précédente réforme des études en 1986, avait donné lieu à des revendications similaires qui n’ont été suivies que de promesses sans lendemain.

Après une nouvelle réforme des études en 2013 portant les études universitaires à cinq années et, devant les départs massifs ainsi que le fréquent turn-over des Orthophonistes hospitaliers, les professionnels et étudiants sont déterminés à voir les négociations s’engager enfin.

Le 3 décembre dernier, après une menace de grève nationale des orthophonistes, les Ministères de la Fonction Publique et de la Santé se sont engagés à présenter une feuille de route au Premier Ministre afin de pouvoir entamer des négociations en vue de renforcer l’attractivité des postes hospitaliers. Il avait alors été dit à l’intersyndicale qu’une réponse serait donnée avant la fin de l’année 2015…
Or, à ce jour, nous sommes toujours sans nouvelles.

La profession avec les étudiants vont donc une nouvelle fois exprimer leur colère et leur détermination en appelant à la grève le 04 février 2016, en se faisant entendre par tous les supports de communication à disposition (rassemblements locaux, utilisation massive des réseaux sociaux, informations aux patients et aux élus…) et projettent de poursuivre des actions dans toutes les régions tant que le Gouvernement restera silencieux.
C’est pourquoi nous déposons ce jour, un préavis de grève nationale conformément aux dispositions réglementaires en vigueur :

du Mercredi 03 Février 2016 (20 heures) au Vendredi 05 Février 2016 (8 heures).

cp_intersyndicale_remunerations_FPH_04 Févr 2016 logo_pdf

Fichier(s) partagé(s) :