logo_cftc-sante_sociauxlogo_sages-femmes_organisation_nationale_ONSSFlogo_sages-femmes_conseil_national_CNSFlogo_sages-femmes_cnemalogo_sages-femmes_association_nationale_cadres_ANSFClogo_sages-femmes_association_nationale_etudiants_ANESF

Madame la ministre…,

…écoutez les sages-femmes…

…pour la santé des femmes !

Depuis trop longtemps maintenant, les sages-femmes ne sont pas reconnues par les pouvoirs publics, alors qu’elles sont de véritables acteurs de santé publique !

Les sages-femmes proposent de mettre en place une politique de santé efficiente, avec un accès aux soins selon le besoin réel, dans l’intérêt de la population, et non une politique de santé des corporatismes, qui privilégie les médecins au détriment de toutes les autres professions de santé et qui coûte très cher à la Sécurité Sociale…

Les sages-femmes refusent d’être la seule profession médicale, dont le statut n’est pas reconnu en fonction de leur compétence.

Les sages-femmes ne veulent pas être médecin, elles revendiquent le statut de Praticien Hospitalier !

En tant que « professionnel médical », la Sage-femme exerce pleinement leurs compétences :

  • suivi de grossesse (prénatale et postnatale) ;
  • suivi de pratique des accouchements ;
  • suivi gynécologique de prévention ;
  • consultations et prescription de toute contraception.

Sage-femme, Praticien de premier recours…, 

Sage-femme Praticien Hospitalier !

 

Mise à jour du 17/10/2013 :

La mobilisation continue…
Hier, une délégation des syndicats et organisations représentatives des sages-femmes a été reçue par les représentants du ministère de la santé.

La discussion s’est engagée sur deux points fondamentaux pour la profession :

  • Sage-femme Praticien de premier recours, dans l’organisation périnatale et santé génésique ;
  • Statut PH (Praticien Hospitalier), pour les sages-femmes des établissements de santé.

Résultat très décevant, malgré plus de 2 heures d’échanges et une suspension de séance à la demande du Ministère.
A la reprise, une proposition nous est faite portant sur :

  • La mise en place d’une mission conjointe IGAS / IGAENR, sur le positionnement des sages-femmes comme praticien de premier recours. Celle-ci, mise en route rapidement, devra remettre son rapport au ministère courant 1er trimestre 2014.
  • Le ministère s’engage, dans le cadre de la Loi de santé publique 2014, à associer les Sages-femmes, en organisant un « atelier » autour de la périnatalité.

Très loin de nous satisfaire et de reconnaitre enfin les attentes des Sages-femmes, nous sommes sortis de cette réunion avec la certitude que Madame la Ministre de la santé se moque totalement de la profession !

Il est clair que la réponse de Mme Touraine, sur « Praticien de 1er recours » et reconnaissance statutaire des sages-femmes, c’est « Circulez ! Il n’y a rien à voir ! »

Les sages-femmes ne sont même pas consultées, dans l’organisation périnatale et santé génésique !

En conséquence, le sit-in se poursuit devant le Ministère de la Santé.

 

Mise à jour du 18/10/2013 :

Quelques photos du sit-in devant le Ministère de la Santé… sous la pluie !

sages_femmes_le_sit-in1 sages_femmes_le_sit-in2 sages_femmes_le_sit-in3 sages_femmes_le_sit-in4