SOUFFRANCE – MALTRAITANCE – HARCELEMENT – VIOLENCE – DESHUMANISATION – NON RECONNAISSANCE – CONDITIONS DE TRAVAIL DELABREES – SALAIRES DE MISERE

Autant de mots qui font mal, déchirants qu’ils sont, pour nous salariés des secteurs du Maintien à domicile, car ils sont la traduction d’une maltraitance subie au quotidien et trop souvent ignorée de tous.

Nous intervenons à domicile, nous nous substituons aux familles pour aider leurs proches. Nous mettons nos compétences, notre cœur, au service des personnes fragiles et dépendantes.
Hélas, pour faire face à nos missions

Nous survivons avec un salaire de misère pour dix / douze heures de travail un jour et seulement 30 minutes le lendemain.
Nous souffrons d’horaires décousus, fractionnés, sans un véritable temps reconnu pour déjeuner.
Nous finançons l’entretien de notre véhicule personnel, obligatoire pour l’embauche, outil de travail non indemnisé (en moyenne 2000kms /mois).
Nous détruisons notre santé pour le bien- être de vos proches.

Nous lançons un cri d’alarme à la France entière

Pour que soit maintenu ce lien social et humain, base même de notre métier, face à une politique de marchandisation, de rentabilité et de destruction.

AIDEZ-NOUS et partagez avec la CFTC notre détresse
AGISSONS tous en urgence auprès de nos politiques et nos élus territoriaux
POUR QUE S’ARRÊTE LE MÉPRIS ENVERS LES SALARIÉS DU MAINTIEN A DOMICILE

Vos contacts
Michel Rollo
06 50 04 06 56
mrollo@cftc-santesociaux.fr

Jean-Marie Faure
06 16 56 94 20
jmfaure@cftc-santesociaux.fr

Télécharger le CP icipdf

 

Ce qu'en pense la CFTC
La Fédération CFTC santé sociaux défend les salariés des secteurs sanitaire, social et médico-social. Elle participe notamment aux négociations collectives du secteur public, de la CC51, de la CC66 et des conventions collectives des services à la personne, de l'aide à domicile et des assistants maternels. Sa devise est "Pouvoir s'opposer, toujours proposer".