L’Intersyndicale SAPA :

Le mardi 8 octobre 2019, à l’appel de l’intersyndicale SAPA et l’AD-PA, les professionnels des établissements et services à domicile se sont rassemblés à Paris, devant le Ministère de la santé, avec plusieurs personnes âgées. Il étaient nombreux en province pour demander des engagements concrets de la part de l’État après la Concertation nationale Grand Age Autonomie, les multiples rapports parlementaires, le rapport Libault et les déclarations des Président de la République et Premier Ministre
Ayant déjà été reçu à plusieurs reprises par un conseiller de la Ministre des solidarités et de la santé et restant toujours sans réponse concrète de leur part, aujourd’hui nous avons décliné cette nouvelle proposition de rencontre.

Cela ne peut plus durer : STOP !!

Nous exigeons des réponses immédiates à nos revendications :
–  Création de 40 000 postes immédiatement en établissement et à domicile
–  à moyen terme l’augmentation un ratio de professionnels à 1 pour 1 en établissement et l’équivalent à domicile
–  Un plan de recrutement, amélioration des carrières et des rémunérations…
Ces améliorations doivent être programmées en urgence, car la situation est grave : maltraitance des personnels (sous effectif = surcharge de travail, épuisement physique et moral, …), engendrant une mauvaise qualité d’accompagnement des personnes âgées en établissement et à domicile, alors que l’état promeut la bienveillance.
Il est URGENT que l’État nous donne les moyens nécessaires pour enfin réellement améliorer l’accompagnement et la prise en charge des personnes âgées à domicile et en établissements, le soutien des familles et les conditions de travail des professionnels : 1 personnel pour 1 résident au lieu de 0,5 ETP en moyenne en France et l’équivalent à domicile, une revalorisation des rémunérations pour les professionnels, l’amélioration des carrières, des moyens et financements de l’État pérennes pour l’aide à domicile et tous les établissements pour personnes âgées.
L’Intersyndicale SAPA et l’AD-PA attendent aujourd’hui des réponses concrètes et vont se réunir prochainement pour organiser de nouvelles actions afin de faire avancer ses revendications.

communiqué de presse à télécharger