Communiqué de presse intersyndical

Oui à une ouverture de discussion,
Non au calendrier proposé !

La directrice adjointe de cabinet de la ministre de la Fonction publique, accompagnée de la conseillère de la ministre de la Santé ont souhaité rencontrer dans l’urgence l’intersyndicale des orthophonistes et les étudiants ce jeudi 28 janvier.

Nous avons enfin été informés de l’arbitrage positif du gouvernement, au sujet de la feuille de route présentée par les deux ministères en réunion interministérielle fin 2015.

L’assurance nous avait été donnée, en décembre, que les trois axes précédemment évoqués (mesures incitatives ; statut de fonctionnaire à temps partiel et exercice mixte ; grille des métiers de rééducation), seraient traités conjointement car leur cohérence dépendait de leur interdépendance. Or ces trois points nous sont maintenant proposés dans un calendrier échelonné, où les grilles indiciaires ne seraient examinées qu’en dernier !

Nous ne pouvons accepter que ce point central de notre revendication soit relégué en fin de parcours ! Il constitue le cœur du problème d’attractivité de notre exercice en milieu hospitalier. La désertification qui en découle compromet gravement l’accès aux soins des patients et nuit à la formation clinique et théorique des étudiants en orthophonie.

C’est pourquoi nous demandons instamment son traitement prioritaire, préalable à toute autre discussion.

Dans ce contexte, l’intersyndicale des orthophonistes et les étudiants confirment donc leur appel à une journée de débrayages et de rassemblements dans toutes les régions le jeudi 4 février 2016, et invitent en outre tous les professionnels et étudiants à se mobiliser !

CONTACT PRESSE CFTC

CFTC Santé et Sociaux : Chantal AUBRY 01 47 35 26 28

 

Communiqué de presse intersyndicale des Orthophonistes et des étudiants du 04 Févr 2016logo_pdf

Fichier(s) partagé(s) :