Branche commerciale – Vers un bonzaï à 2 branches

 

Bien que les débats n’avancent pas beaucoup, la FHP,  qui conditionne toute augmentation du point par une révision des dispositions conventionnelles, nous propulse vers un cabinet conseil pour réorganiser la CCU de 2002.

A cette occasion, la CFTC a fait le point sur 15 ans d’évolutions mais en se méfiant des tendances libérales qui déconsidèrent les accords nationaux pour renvoyer le dialogue social vers l’entreprise. Pourtant, et depuis nombre d’années, c’est bien la position de la Fédération qui enjoint les équipes à négocier localement en fonction des résultats financiers puisque rien n’avance vraiment à titre collectif.

Dans ce bilan, la CFTC a constaté que l’architecture de 2002 est perfectible puisque nombre de salariés des maisons de retraite, voire de conseillers, s’appuient encore sur des dispositions communes du corps conventionnel d’avril 2002, alors que leurs droits sont visés dans l’annexe de décembre 2002.

C’est ainsi que nous avons proposé de redessiner la branche en petit tronc qui contiendrait les dispositions communes et 2 branches l’une pour les cliniques, l’autre pour les maisons de retraite, reprenant à petite échelle le projet fédéral d’arbre à branches qui ne prospère pas beaucoup à cause de la guerre inter patronale.

A priori, FHP et Synerpa semblent séduits par le projet et attestent que la CFTC a toute sa place dans le débat, espérant vivement que les chiffres de 2017 nous le confirmeront.

 

Thierry Chouan -Denis Lavat