Flash Eco « LE FIGARO.FR »

Le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez, et le président de la CFTC, Philippe Louis, seront aux côtés des fonctionnaires le 10 octobre à Paris pour protester contre les « mesures négatives » du gouvernement, ont annoncé vendredi leurs syndicats respectifs.

Jean-Claude Mailly, numéro un de FO, a également annoncé la semaine dernière qu’il battrait le pavé, pour dénoncer les « tensions » qui « s’aggravent », dans la fonction publique.

Laurent Berger, secrétaire général de la CFDT, ne sera pas présent à la manifestation parisienne car « en déplacement en région prévu de longue date », a précisé à l’AFP sa confédération. Il défilera toutefois à La Roche-sur-Yon (Vendée).

Côté CFE-CGC, la présence dans le cortège de son président, François Hommeril, sera décidée lundi lors d’une réunion interne, a indiqué la confédération des cadres à l’AFP.

Bernadette Groison, leader de la FSU, Luc Bérille, à la tête de l’Unsa, seront également dans le cortège parisien, de même que les porte-parole de Solidaires, Eric Beynel et Cécile Gondard-Lalanne.

La manifestation parisienne partira de la place de la République à 14H00 en direction de la Nation. Tous les syndicats (CFDT, CFE-CGC, CFTC, CGT, FA (Autonomes), FO, FSU, Unsa et Solidaires) de la fonction publique ont appelé à une journée de grèves et de manifestations le 10 octobre pour protester contre plusieurs mesures du gouvernement (suppression de 120.000 postes, gel des rémunérations, jour de carence…). Cet appel regroupant l’ensemble des syndicats est une première en 10 ans.

En revanche, les syndicats ont combattu la réforme du Code du travail – qui concerne principalement le secteur privé – en ordre dispersé: la CGT et Solidaires ont organisé deux journées de mobilisation, auxquelles ont refusé de participer la CFDT, FO et la CFE-CGC, pourtant très critiques du projet.