Depuis le 4 janvier 2013, la Convention Collective 51 repose sur l’application de la Recommandation Patronale FEHAP.
Tout au long de ces trois années de destruction menée de façon préméditée, sans véritable dialogue avec les Organisations Syndicales, la CFTC a combattu et s’est opposée à la destruction du cadre collectif, construit depuis 1951.
De ce combat inégal, en ne signant aucun des avenants de compromission, mis à signature, la CFTC a réussi à sauver les droits individuels acquis pour les anciens salariés, concernant les heures supplémentaires et la récupération des jours fériés sur les jours de repos.
C’était une volonté des salariés, la CFTC y a répondu.
Veillez donc a ne pas perdre vos avantages individuels acquis
Attention désormais, la nouvelle mouture CCN incluant la Recommandation Patronale, déjà en circulation, n’inclut plus l’ancienne version sur les heures supplémentaires (titre 5- 06) et jours fériés (titre 11) puisqu’ils ne sont plus applicables pour tout nouveau salarié..
Ce droit est désormais tout simplement masqué par la nouvelle écriture. En conséquence, la CFTC demande à chacun, et surtout dans les établissements où il n’y aurait pas d’Organisation Syndicales en place, de veiller à ce que tous les salariés présents avant la dénonciation, puissent bénéficier des anciens Titres 05.06.2 et 11.01.3.2 de la rénovation de 2002.
Et réclamez la juste recommandation CFTC
Pour rappel, la CFTC est contre toute discrimination entre les salariés. La FEHAP avec sa recommandation Patronale s’en moque totalement.
Aussi exigez des employeurs, soucieux de la charte humaniste prônée par la FEHAP, d’obtenir pour tous les salariés, sans exception, les mêmes droits sur la récupération des jours fériés, et la prise en charge des heures supplémentaires.