DESUNIFED

 

Plus communément appelé secteur UNIFED, la branche associative sanitaire et sociale non lucrative couvre un périmètre de 750 000 salariés englobant les structures sociales et médico-sociales relevant des CCN  66 et 51 ainsi que la Croix rouge française et Unicancer.

 

Les craintes existaient sur l’avenir de la branche devant les dissensions patronales, la fracture est désormais ouverte depuis les communiqués de presse contradictoires entre la FEHAP et Unicancer d’un côté et Nexem et la Croix rouge française de l’autre.

 

Leurs divergences sont affirmées sur les réponses à la démarche ministérielle sur les mesures de représentativité patronale visant la fin d’année 2016. Seuls FEHAP et Unicancer se sont positionnés sur le créneau P 38 correspondant à la branche, Nexem et la Croix rouge optant pour un ralliement à l’économie sociale bien plus large…

Or, c’est bien cette représentativité patronale qui conditionnera à terme les droits collectifs, voire l’existence même de nos conventions collectives…

 

En attendant les suites, force est de constater que les débats internes à la commission paritaire de branche sont affectés par ce schisme, leurs prises de parole trahissant leur désunion…

C’est encore pour cela que notre projet fédéral d’arbre à branches redessinant des périmètres distincts selon les activités conserve toute sa pertinence, mais ne semble pas correspondre à leurs voeux d’avenirs dissociés…

 

Que deviendront nos accords passés sur la formation professionnelle et Unifaf notamment, dès lors que le sigle Unifed serait rayé des cadres conventionnels ?

2017 nous répondra sur les perspectives d’avenir, celui-ci ne semblant pas rose…

 

Bonnes chances à tous pour faire avancer les choses dans vos secteurs, la Fédération reste à disposition pour vous y aider.

Ali Laazaoui – Denis Lavat